Alle Beiträge von Caesar Mawanzi

Cérémonie de remise des clefs de la galerie diocésaine de Kikwit

Cérémonie de remise des clefs de la galerie diocésaine de Kikwit

 

Galerie Diocèse de Kikwit

Ce samedi 04/11/2017 en présence des autorités tant politico-administratives, religieuses, civiles que autres, Mgr l‘ Evêque  Timothée Bodika a présidé la Cérémonie de remise des clefs de la galerie diocésaine de Kikwit et de son inauguration. Il sied de rappeler que cette galerie est construite le long de la clôture de la  Cathédrale, paroisse Saint François-Xavier.

Galerie Diocèse de Kikwit 2

 

Thèse de doctorat soutenue par l’Abbé Gabriel Makinisi à l’université de Francfort (Allemagne), le 22.10.2017

Thèse de doctorat soutenue par l’Abbé Gabriel Makinisi à l’université de Francfort (Allemagne), le 22.10.2017

Sur le thème :

L’ÉGLISE COMME FAMILLE DE DIEU. L’ecclésiologie de communion dans les rapports entre Rome et les Églises locales africaines.

 

Le centralisme n’est pas une nécessité par rapport à la structure originelle de l’Église: c’est la contingence des événements et facteurs historiques qui fait que l’Église de Rome ainsi que son pasteur (le pape) surtout soient progressivement passés d’un primat spirituel et moral (primat d’honneur dans l’exercice de la charité et de la promotion de l’unité) à un primat de juridiction de jure et de facto, dont le sommet a été atteint avec les définitions dogmatiques du concile Vatican I (1869-1970).

Dans la mesure où la prétention du pape et de l’Église de Rome à une primauté de juridiction de jure et de facto sur l’Église universelle met en péril son unité et amoindrit le droit d’auto-détermination des Églises locales, elle rencontre tant à l’extérieur (autres grandes Églises) qu’à l’intérieur (Églises locales) opposition et combat.

Weiterlesen

« La phénoménologie à l’épreuve de la vie sapientiale africaine : Dominique Kahang’a Rukonkish à l’école de la philosophie de Michel Henry » de César Mawanzi.

Aux Éditions l’Harmattan vient de paraître l’ouvrage intitulé : « La phénoménologie à l’épreuve de la vie sapientiale africaine : Dominique Kahang’a Rukonkish à l’école de la philosophie de Michel Henry » de  César Mawanzi.

MAWANZI PHENOMENOLOGIE EPREUVE VIE AFRICAINE

Penser le pathos de la vie sapientiale africaine à la lumière de la phénoménologie de Dominique Kahang, c’est chercher à fonder des certitudes d’une « philosophie du sentir » de toute une culture et d’une tradition.

César MAWANZI est professeur de philosophie à l’Institut Supérieur de Philosophie Saint Augustin de Kalonda et enseigne également à l’Institut Supérieur Pédagogique de Kitoy, en RD Congo. Maître et licencié en philosophie de l’Université d’Innsbruck (Autriche), étude de psychologie à l’Université de Marburg, il est Docteur en théologie de la Faculté Jésuite de Francfort. Membre de la Société Germanophone des philosophes de la Religion (DGR), collaborateur du Cerclecad, il a publié divers articles de recherches notamment sur la phénoménologie, la théologie, la philosophie de la culture et l’éthique politique. Actuellement, il continue ses recherches en philosophie et vit en Allemagne.

Nos sincères félicitations à Mr l’Abbé Dr. César Mawanzi pour ses efforts scientifiques et pour l’hommage rendu à notre aîné et formateur, l’abbé Kahanga avec la publication de son ouvrage !

Albert Kikalulu